Les liaisons dangereuses de la police avec l’extrême-droite

Ce lundi, un accord de coopération a été signé entre le Jobbik, le parti d'extrême-droite magyar et TMRSZ, l'un des deux syndicats policiers existants . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Nicolas Gidaszewski