Prestations

Service fixer et assistance de reportages en Hongrie et régions voisines

La rédaction du Courrier d’Europe centrale propose un service de fixer, d’interprétariat et d’assistance de reportages en Hongrie et dans les régions voisines (nord de la Serbie, Transylvanie, sud de la Slovaquie).

Nos compétences et services

– Interprétariat français-hongrois ; hongrois-français
– Logistique, acheminement sur les lieux de reportage via véhicule personnel ou location, autorisations de tournage
– Mise en relation avec les interlocuteurs locaux
– Éclairage sur la situation locale et accompagnement sur le terrain
– Coordination avec d’autres équipes de fixing dans les régions limitrophes (Balkans notamment)

Pour nous contacter : [email protected]

Nos références

    
France Inter
Émission Là-bas si j’y suis (mises en contact)
 TV5 Monde
Émission « Ports d’attache » sur Budapest (mises en contact, ressources documentaires)
 Télérama La Première/RTBF
Couverture des élections législatives hongroises 2018 (reportages, entretiens, micro-trottoirs, directs)
 LCI
Documentaire produit par Check Prod, aux frontières de la Hongrie et de la Serbie (logistique, reportage, entretiens, micro-trottoirs)
Radio Canada
Émission « Sans frontières »
(logistique, reportage)
France 5
Reportage pour « C dans l’air »
(logistique, reportage)

Notre savoir-faire

Depuis 2009, Le Courrier d’Europe centrale (anciennement Hulala) est l’interlocuteur privilégié de journalistes désireux de faire des reportages dans la région. Les membres de notre équipe ont notamment servi de fixing auprès de France Inter (émission « Là bas si j’y suis »), TV5 (émission « Ports d’attache »), Telerama, la RTBF, LCI et d’intermédiaire pour Arte (« Vox Pop »), France Info (« La faute à l’Europe »).

Présents en Hongrie depuis plus de dix ans, nous entretenons des relations privilégiées avec de nombreux acteurs de la vie publique hongroise : responsables politiques, militants associatifs, journalistes, intellectuels, chercheurs en sciences sociales, personnalités du monde culturel et avons une connaissance professionnelle du terrain que nous pratiquons tous les jours en tant que journalistes.