A Paris, Morvai est « sympa » et Gyurcsány est Bill Gates

Les journalistes du plus grand site d'infotainment hongrois, Index, montrent toujours qu'ils aiment jouer sur tous les terrains.
On se souvient de leur reportage mythique sur la réaction des gens d'Alattyán, village d'origine de la famille Sarkozy de Nagy-Bocsa, au moment de l'élection de Nicolas à la présidence de la République en 2007. Une bonne semaine avant le premier tour des législatives en Hongrie, ils ont dépêché une petite équipe dans les rues de Paris, des portraits de Viktor Orban, de Ferenc Gyurcsány et de Kristina Morvai à la main. La vidéo a été postée aujourd'hui sur Index.

Le journaliste a commencé par demander aux passants quel visage leur parle le plus en tant que représentant politique. Souvent, le sourire de Krisztina Morvai, euro-députée du parti d'extrême droite Jobbik, est jugé sympathique par les parisiens interrogés. L'air besogneux de l'ancien Premier ministre socialiste Gyurcsány respire, lui, le sérieux et les affaires (un des passants l'a même pris pour Bill Gates). Quant au regard fuyant d'Orbán, leader . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

François Gaillard