Une taxe qui a du chien !

Une fois de plus, le gouvernement hongrois fait preuve d'une imagination sans limites dès lors qu'il est question... d’impôts. Après s’être attaqué aux aliments nocifs avec le fameux ”impôt hamburger”, ce sont nos amis à quatre pattes qui sont dans la ligne de mire . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois
puis à partir de 
2€50/mois
sans engagement de durée

Vincent Baumgartner