Une motion de censure (symbolique) contre le gouvernement polonais

C'est une action symbolique mais la plus audacieuse entreprise par l’opposition parlementaire en Pologne depuis l’arrivée du PiS au pouvoir en 2014 . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Przemysław Kossakowski

Doctorant à l'Institut de Philologie romane de l’Université de Gdańsk, traducteur.