L’Europe centrale s’inquiète du patinage de l’économie allemande

Le Groupe de Visegrád, premier partenaire commercial de l’Allemagne, craint d’être fortement impacté par le ralentissement de l'économie allemande. "Des temps très durs arrivent", s'inquiétait publiquement Viktor Orbán cet été.

Avec une croissance bien supérieure à 3 % et un chômage inférieur à 5 %, les pays d’Europe centrale affichent des chiffres macro-économiques enviables par le reste du continent. Mais des nuages s’accumulent . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Corentin Léotard