Les juteuses affaires de JCDecaux avec le gouvernement hongrois

Selon le média d'investigation Átlátszó, JCDecaux, le géant français de l’affichage publicitaire urbain, a engrangé 27,2 millions d'euros d'argent public en Hongrie pour diffuser la « propagande gouvernementale ».
Selon les données compilées par Kantar Media, le montant consacré à la propagande du gouvernement depuis l'arrivée du Fidesz au pouvoir, au mois de mai 2010 et jusqu'à septembre 2018, s'élève à 69,3 milliards de forints hongrois, soit 216 millions d'euros.

« Tous les médias et les agences de publicité dans lesquels cet argent est dépensé appartiennent à des hommes d’affaires proches d’Orbán. La société française de publicité JCDecaux est la seule exception ».

En effet, JCDecaux est la deuxième société qui a profité le plus de ces contrats gouvernementaux, avec 27,2 millions d’euros, derrière la chaîne de télévision privée TV2, détenue par le producteur de films Andy Vajna, laquelle a reçu à elle seule 64 millions d'euros. Mais JCDecaux pointe devant Mediaworks, la société détenue par Lőrinc Mészáros, un ami de Viktor Orbán, devenu . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois
puis à partir de 
2€50/mois
sans engagement de durée