Les cris de la rue, le silence des médias pro-gouvernementaux

En réponse à la manifestation à Budapest, les médias publics et les médias privés pro-gouvernementaux ne sont sortis de leur silence que pour dénigrer "les agents de Soros . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée