Législatives 2014 : il n’y aura pas de confrontation à la télé

Le Premier ministre sortant Orbán a refusé la proposition de son principal opposant, le candidat du parti socialiste Attila Mesterházy, de débattre à la télévision avant les élections législatives du 6 avril . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée