Le gouvernement renonce à la pré-inscription électorale

C’est le deuxième camouflet infligé en quelques semaines par la cour constitutionnelle à Viktor Orban. Après les dispositions prises contre les sans-abris, elle vient de juger contraire à la Constitution une partie de la nouvelle loi électorale . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois
puis à partir de 
2€50/mois
sans engagement de durée