« Le Fidesz n’a pas de culture alternative forte à proposer »

En Hongrie, les nationaux-conservateurs veulent à présent prolonger leur hégémonie politique dans le domaine de la culture pour solidifier leur régime. Selon la sociologue Luca Kristóf*, interrogée par Le Courrier d'Europe centrale, cela relève au moins autant d'une stratégie de pouvoir que d'une question idéologique . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois
puis à partir de 
2€50/mois
sans engagement de durée

Corentin Léotard