La F1 en Hongrie jusqu’en 2016

La vraie bonne nouvelle de ce week-end sportif est en réalité économique. Le Grand Prix de Hongrie et toute l'économie qu'il génère en sont les grands gagnants. Zoltan Varga, ministre en charge des sports, a prononcé un grand “ouf” de soulagement lorsqu'il a enfin réussi à négocier une extension du contrat entre le Hungaroring et Bernie Ecclestone, responsable des droits commerciaux des GP de Formule 1 . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

François Gaillard

Cofondateur de Hulala et ancien membre de la rédaction