Européennes 2019 : Viktor Orbán n’a laissé aucune chance à ses adversaires

Dans un système politique et médiatique verrouillé, le dirigeant hongrois a écrasé la concurrence lors des élections européennes. Une fois de plus. Dans l’opposition, les cartes sont rebattues pour les prochaines échéances électorales.

L’Alliance des jeunes démocrates (Fidesz) est une machine à gagner qui ne laisse rien au hasard quand il s’agit d’écraser une élection. Dans les trois jours qui ont précédé le scrutin, le parti conservateur, souverainiste et nationaliste de Viktor Orbán, bien que . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Corentin Léotard