En fuite, l’ancien dirigeant macédonien Gruevski demande l’asile politique à la Hongrie

L'ancien premier ministre macédonien Nikola Gruevski s'est enfui en Hongrie, où il espère obtenir l’asile politique pour échapper à une peine de deux ans de prison. Introuvable depuis vendredi, la police macédonienne avait émis hier un mandat d’arrêt à son encontre.

Nikola Gruevski, introuvable depuis vendredi, est finalement apparu ce mardi à Budapest. Peu après 13h, il a publié sur sa page Facebook, le message suivant : "Ces derniers jours, j’ai reçu d’innombrables menaces de mort. Je suis désormais à Budapest, et j’ai demandé l’asile politique aux autorités hongroises. Je serai toujours fidèle à la cause de la Macédoine. Je ne renoncerai jamais . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois
puis à partir de 
2€50/mois
sans engagement de durée