« En fait, dans la Bible, Dieu est cruel ». Comment Aleksandra s’est détournée de l’Église puis de la foi catholique

Nombreux ont été les Polonaises et Polonais à avoir tourné le dos à l’Église depuis octobre 2020, après le jugement du Tribunal constitutionnel visant à quasi interdire l’avortement. Aleksandra K. a choisi l'apostasie en novembre dernier. Elle a accepté de raconter au Courrier d’Europe centrale son histoire. Le témoignage de cette Polonaise de 31 ans, depuis son « traumatisme remontant à l’enfance » jusqu’à sa colère face à l’hypocrisie du Clergé, illustre la sécularisation à l’œuvre en Pologne . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Patrice Senécal

Journaliste indépendant, basé actuellement à Varsovie. Collaborateur pour les quotidiens québécois Le Devoir et La Presse.