Le Conseil de l’Europe critique le référendum anti-LGBT prévu en Hongrie

La commissaire du Conseil de l'Europe pour les droits de l'homme, Dunja Mijatovic, a critiqué jeudi l'organisation d'un référendum stigmatisant les LGBTQ+ le jour même des élections législatives.
« Je crains que le référendum proposé n'enracine les stéréotypes, les préjugés et la haine contre les personnes LGBT et ait un fort impact négatif sur leurs droits, leur sécurité et leur bien-être en soumettant à un vote populaire des questions ambiguë et trompeuses », a estimé Dunja Mijatovic, commissaire du Conseil de l'Europe pour les droits de l'homme.

« J'ai déjà prévenu que l'instrumentalisation politique des droits des personnes LGBTQ est en augmentation en Europe et symptomatique d'une atteinte plus générale aux droits de l'homme. Le référendum en Hongrie en est une illustration frappante de cette tendance inquiétante », a jugé Dunja Mijatovic.

Le Fidesz au pouvoir a en effet obtenu le feu vert de la justice pour organiser un référendum le jour même des élections législatives, le 3 avril.

La

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Corentin Léotard

Rédacteur en chef du Courrier d'Europe centrale

Journaliste, correspondant basé à Budapest pour plusieurs journaux francophones (La Libre Belgique, Ouest France, Mediapart).