Attentat de Manchester : Jarosław Kaczyński s’en prend à Angela Merkel

Alors que la Diète polonaise a tenu une minute de silence mardi en l'hommage des victimes de l'attentat de Manchester, le président de Droit et justice (PiS) Jarosław Kaczyński, a violemment pris pour cible la chancelière allemande Angela Merkel et à travers elle sa politique d'accueil des réfugiés.
"Ce n’est pas la Pologne qui a ouvert l’Europe aux réfugiés mais [Angela] Merkel. Et c’est Merkel et l’Allemagne qui vont en subir les conséquences". Selon ces propos rapportés hier par l'hebdomadaire de droite Do Rzeczy dans son édition en ligne, le président de Droit et justice (PiS), Jarosław Kaczyński a reproché au gouvernement allemand d'avoir attisé la vague migratoire lors de la crise des réfugiés de l'été 2015. Critiquant la "prodigalité" des 20 milliards d’euros alloués par Berlin au maintien des migrants en Europe, l'homme fort du parti au pouvoir en Pologne a estimé que les réfugiés étaient responsables de la montée du terrorisme en Europe ces dernières années.

Alors que la Pologne est . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Przemysław Kossakowski