À Białowieża dans la dernière forêt vierge d’Europe, s’enraciner pour mieux lutter

A l'hiver 2017, une poignée de militants écologistes avaient monté un camp provisoire pour défendre la forêt primaire de Białowieża face aux coupes instiguées par le gouvernement polonais. A l'heure où le pouvoir menace d'abattre à nouveau de nombreux arbres, la rébellion semble plus structurée que jamais. Reportage à Teremiski dans le "camp pour la Puszcza de Białowieża . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Hélène Bienvenu