Un match pour que le foot hongrois renoue avec l’histoire

Les 12 et 15 novembre, la Hongrie aura l’occasion de se qualifier pour le championnat d’Europe de football 2016 en France. Trente longues années après sa dernière participation à une compétition internationale.

Comme c’est finalement la Roumanie qui s’est emparée de la seconde place qualificative directe du groupe F, la Hongrie devra disputer un match de barrage contre la Norvège mi-novembre. Un tirage au sort relativement clément.

En 1986, la Hongrie avait participé à sa neuvième Coupe du monde, au Mexique. Elle s’était qualifiée haut la main pour la phase finale en dominant les Pays-Bas, l’Autriche et Chypre.

Première qualifiée, première éliminée. Mais l’équipe n’était pas parvenue à sortir des poules, ne marquant que deux buts au cours de la compétition, contre le Canada. C’est le frère de l’écrivain Péter Esterházy, Marton, qui avait l’auteur d’un des deux buts.

Les Magyars avaient lourdement chuté contre l’URSS (6-0) et…la France (3-0). Stopyra, Tigana et Rocheteau avaient achevé des Hongrois désemparés après leur déroute face à l’Union soviétique.