Soproni Liga : Et de cinq pour Debrecen

La 19ème journée de la Soproni Liga a rendu son verdict, et à 11 journées de la fin, on commence à y voir de plus en plus clair. La bataille pour la première place se jouera entre 2 clubs, le champion en titre, Debreceni VSC, auteur d’une deuxième partie de championnat somptueuse, et le Videoton de Székesféhervar qui, de semaine en semaine, voit son avance en tête fondre comme neige au soleil. En bas de tableau, le Diósgyőri VTK voit ses chances de maintien s’amenuiser de jours en jours.

Le Debreceni VSC au galop…

Après une première partie de championnat laborieuse, Debrecen, délesté de ses exténuantes mais lucratives échéances européennes (uniquement pour sa participation), s’est largement remis dans le sens de la marche en Soproni Liga après la longue trêve hivernale hongroise. Avec leur victoire samedi sur le terrain de Szombathely (0-2), les champions en titre de Hongrie viennent d’enchaîner 5 victoires d’affilée. Ils n’ont maintenant plus qu’un seul but : se succéder à eux-mêmes.

Profitant du match nul et poussif du Videoton à Kispest, face à l’antépénultième du classement, le Honved Budapest (0-0), Debrecen compte maintenant le même nombre de points que le leader (43), ne se faisant devancé qu’à la différence de buts. Largués à 7 et 11 points derrière,  seuls le Győri ETO (renforcé récemment par de nombreux francophones) et le Ujpest FC, semblaient en mesure de venir déranger le tête à tête promis au Videoton et au DVSC avant cette journée. Pour jouer les trouble-fêtes, les poursuivants doivent réaliser une fin de championnat canon, auquel cas ils se contenteront des places d’honneur. Si la victoire de Győr hier permet à l’ETO FC de garder une distance correcte,  Újpest a mis sa place de 4ème en péril en allant perdre au Lombard Pápa Termál (1-0) lors du match dominical, aujourd’hui.

… le Diósgyőri VTK n’y arrive plus

En bas de tableau, le Diósgyőri VTK de Miskolc a quasiment fait une croix sur son avenir en Soproni Liga, après leur courte défaite à domicile contre Győri ETO (0-1). La lanterne rouge qui vient d’enchainer 6 défaites de suite, compte désormais 6 points de retard sur l’avant-dernier, Nyiregyhaza. Le Nyíregyháza Spartacus, qui, après de longs mois de disette, a retrouvé le chemin de la victoire (2-1 contre le Kaposvar Rakoczi). Un succès laborieux mais précieux dans la course au maintien.

Retrouvez le classement de la Soproni Liga

Articles liés:

Euro 2012: la Hongrie hérite des Pays-Bas et retrouve la Suède

Györ recrute fort en Belgique

L’Euro de futsal en Hongrie

4-0, tarif syndical

Hooliganisme: du rififi à Ferencvaros

Nicolas Gidaszewski