Sondage : la Fidesz toujours devant, les abstentionnistes en majorité absolue

Le nombre d’électeurs indécis et ne souhaitant pas participer aux prochaines élections a continué d’augmenter en Hongrie, à 53%, selon un sondage Ipsos à la mi-août publié jeudi. Le Fidesz a très légèrement augmenté son avance sur le parti socialiste MSZP, à 17% contre 14%.

Parmi les électeurs décidés, le parti conservateur au pouvoir est soutenu par 37%, contre 31% pour les socialistes.

Le parti d’extrême-droite Jobbik recueille le soutien de 8% de l’ensemble des répondants, en baisse de 2 points de pourcentage par rapport au mois précédent, et de 19% des électeurs décidés.

Le parti vert LMP a le soutien de 3% des répondants – sous le seuil électoral des 5% – et de 5% des électeurs décidés.

La Coalition démocratique DK de l’ancien 1er ministre Ferenc Gyurcsany a le soutien de 2% de l’ensemble des répondants.

Un autre son de cloche chez l’institut Nezöpont

Les résultats sont différents entre Ipsos et Nezöpont, ce qui peut s’expliquer par le fait que les deux instituts utilisent des méthodologies différentes et par le fait que Ipsos est plutôt proche du parti socialiste tandis que Nezöpont est proche de la Fidesz.

Selon un sondage mené par l’institut Nezöpont à la même période, l’alliance Fidesz-KDNP conserve une solide avance sur les autres formations politiques au mois d’août. La droite radicale Jobbik se positionne en principal parti d’opposition, devant le parti socialiste MSZP.

Dans l’ensemble de l’échantillon, 30% des répondants soutiennent le Fidesz, 13% le Jobbik, 10% le MSZP et 6% le parti LMP. DK n’atteignant pas le seuil parlementaire de 5%.

Source : MTI