Slipknot, Slash, Cypress Hill (et Viktor Orbán !) au festival Volt

En Hongrie, la propagande gouvernementale se glisse dans le moindre interstice, y compris dans l'un des plus grands festivals du pays, le Volt Fesztivál, à Sopron.

La ville de Sopron, frontalière avec l'Autriche, a bien des raisons de célébrer les trente ans de la chute du Rideau de fer, elle qui s’est trouvée aux avant-postes de l’histoire au moment de l'ouverture des barbelés entre l’Est et l’Ouest, en 1989. Mais le grand festival qui s'y tient chaque année à la fin du mois de juin devait-il célébrer trois décennies de démocratie en se faisant le porte-voix du gouvernement nationaliste de Viktor Orbán . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Corentin Léotard