Pologne : le PiS ne renonce pas au Sénat

Le Droit et justice (PiS) a présenté à la Cour suprême une demande de recalcul des votes dans deux circonscriptions où les résultats ont été particulièrement serrés. Il ne se résout pas à laisser le contrôle de la chambre haute du parlement à l’opposition.

Le parti Droit et justice (PiS) n'entend pas laisser l'opposition savourer longtemps sa conquête du Sénat, à l’issue des élections législatives du 13 octobre dernier. La nouvelle majorité ne tenant qu'à deux sièges - 51 contre 49 -, la formation dirigée par Jarosław Kaczyński cherche . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée