Pologne : à la rencontre de la jeunesse qui milite pour le PiS

Gosia, de Varsovie, a rejoint le parti conservateur Droit et justice (PiS) parce qu'elle est fascinée par le président polonais Andrzej Duda. Karol, de Wrocław, fait entièrement confiance au parti et à son président, Jarosław Kaczyński. Magdalena, de Bielsko-Biała, se lève quant à elle à 4 heures chaque matin pour répandre la parole du "bon changement". Rencontre avec ces jeunes de vingt ans qui militent au PiS.

Fin mai 2015, la campagne présidentielle en Pologne touchait à sa fin. "La Pologne peut être un pays amical avec ses citoyens, un pays où les gens sont courtois les uns envers les autres, un pays où les gens vivent en paix et n’ont pas à s’inquiéter", clamait le député européen Andrzej Duda, candidat à la présidentielle, dans son clip de campagne, devant son bus et une foule de jeunes sincèrement excités par l'hypothèse d'une victoire présidentielle du PiS . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois
puis à partir de 
2€50/mois
sans engagement de durée