Plusieurs milliers de lycéens « zombifiés » dans la rue à Budapest

En Hongrie, le système éducatif est au bord de la crise de nerfs. Élèves et enseignants ne supportent plus les nouveaux rythmes imposés par l'éducation nationale. Plusieurs milliers de lycéens ont manifesté vendredi après-midi à proximité du parlement à Budapest, dans la rue Alkotmány (de la Constitution). La manifestation, prévue depuis plusieurs semaines, a mobilisé des lycéens et leur professeurs. Ceux-ci avaient demandé que les partis politiques se tiennent à l'écart . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois
puis à partir de 
2€50/mois
sans engagement de durée