Orbán en tribun nationaliste au Parlement européen

Les débats à Strasbourg mardi auront un fort avant-goût de la campagne pour les élections européennes du printemps 2019. Et comme souvent, c’est Viktor Orbán qui, affrontant les eurodéputés, servira de révélateur des lignes de fractures de l’Union européenne. Une partie du PPE va-t-elle voter en faveur de sanctions contre la Hongrie, ouvrant la voie à une très hypothétique expulsion du Fidesz du PPE ? Mardi après-midi à Strasbourg, le Parlement européen va débattre de l'état de la démocratie en Hongrie, sur la base du rapport dit « Sargentini . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois
puis à partir de 
2€50/mois
sans engagement de durée

Corentin Léotard