Orbán ne veut pas étendre les sanctions contre la Russie

En amont des sommets de l’Otan et de l’Union européenne ce jeudi à Bruxelles, le premier ministre hongrois a fait connaître son opposition à de nouvelles sanctions contre Moscou et dénonce les « propositions dangereuses sur la table de l'OTAN . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée