Municipales à Budapest : le Fidesz choisit de bordéliser la campagne de l’opposition

Face au risque de voir l'opposition reconquérir Budapest lors des élections municipales du 13 octobre prochain, le Fidesz de Viktor Orbán a choisi ses armes : une campagne d'affichage massive dénigrant ses adversaires et une série de happenings agressifs contre les candidats d'opposition . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Ludovic Lepeltier-Kutasi