L’opposition hongroise se donne de l’air en reprenant Budapest et des grandes villes

Une grande coalition contre le parti Fidesz s’est imposée à Budapest et dans plusieurs grandes villes du pays. Un séisme politique en Hongrie, où le parti de Viktor Orbán n’avait plus subi de revers électoral depuis...2006.

C’étaient les élections de la survie pour l’opposition rassemblée contre Viktor Orbán. Dimanche soir, le raz-de-marée orange des municipales de 2014 a reflué et laissé derrière lui des poches de résistance en vue des prochaines législatives, dans trois ans . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée