LMP réclame une révision de la centrale nucléaire de Paks

Sur fond d'accidents nucléaires en série au Japon et de l'éventualité d'une catastrophe de l'ampleur de celle de Tchernobyl à la centrale de Fukushima, le parti d'opposition de gauche Lehét mas a politika (LMP) a appelé, via son site internet, à une plus grande transparence dans la gestion de la centrale nucléaire de Paks . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée