Les Hongrois, « une espèce en voie de disparition »

De toutes les crises que traverse le pays, le gouvernement hongrois considère que la crise démographique est la plus grave. En effet, la population n'a cessé de décliner depuis 1981, en raison d'un taux de natalité parmi les plus faibles au monde. En 2010, la population est tombée sous le seuil symbolique des 10 millions d'habitants. Un véritable traumatisme pour ce pays obsédé par la peur de disparaître. "Nous sommes une espèce en voie de disparition", a dramatisé le 1er ministre Viktor Orbán lors d'un discours sur la radio publique . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois
puis à partir de 
2€50/mois
sans engagement de durée

Corentin Léotard
Corentin Léotard