Hongrie : les expulsions, ce n’est pas l’affaire du Fidesz

Lors d’une session extraordinaire du parlement vendredi, les partis de l'opposition ont appelé à la cessation des expulsions de familles de leur logement. En vain, car le parti gouvernemental l’a boycotté.

Images saisissantes que celles d'un parlement hongrois aux deux-tiers vide publiées par plusieurs députés de l'opposition. Vendredi, pas un député du parti au pouvoir n'a participé à la session parlementaire . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Corentin Léotard