Le Slovaque Robert Fico poussé vers la sortie par les siens

Assiste-t-on à une révolution de palais au sein du Smer-SD après son piètre résultat aux élections européennes samedi 25 mai ? Si elle aboutit, la Slovaquie pourrait tourner la page Fico, l'homme fort du pays depuis plus d'une décennie.
C'est un contrecoup direct des élections européennes. Après avoir été contraint de démissionner de la tête du gouvernement l'année dernière, emporté par "l'affaire Ján Kuciak", le journaliste assassiné, Robert Fico fait face à une fronde au sein du parti qu'il a fondé il y a vingt ans . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Corentin Léotard