Démissions, OSCE, ennemis d’état, manifestation… le point sur la situation post-élections en Hongrie

En Hongrie, les craintes de voir un Fidesz, très largement reconduit dans les urnes pour un nouveau mandat de quatre ans, encore plus agressif s’avéraient justes. Les dernières poches d’opposition dans la presse comme dans les organisations civiles semblent plus vulnérables que jamais. Retour sur les principales informations de la semaine . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois
puis à partir de 
2€50/mois
sans engagement de durée