La Hongrie sous le signe de Dieu, officiellement…

Avec la nouvelle constitution qui est entrée en vigueur ce 1er janvier, le gouvernement de Viktor Orbán tente d’imposer une chape de plomb idéologique à un pays qu’il craint de voir lui échapper... Avec, toutefois, de maigres chances de succès . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois
puis à partir de 
2€50/mois
sans engagement de durée

Corentin Léotard
Corentin Léotard