Juncker et Weber menacent d’exclure le parti de Viktor Orbán du PPE

Les deux chefs de file du Parti populaire européen ont évoqué pour la première fois une possible exclusion du Fidesz du premier ministre Viktor Orbán. Pour Manfred Weber, la balle est désormais dans le camp du dirigeant hongrois.
Jean-Claude Juncker et Manfred Weber ont tous les deux évoqué aujourd'hui ouvertement l'exclusion du Fidesz du Parti populaire européen (PPE). Dans un entretien paru cet après-midi sur le site Internet du Monde, le président de la Commission européenne a déclaré que "Viktor Orbán [n'avait] plus sa place au PPE", en raison de "beaucoup d’incompatibilités entre ses paroles et les valeurs chrétiennes-démocrates sur lesquelles la famille PPE est fondée." Jean-Claude Juncker a néanmoins laissé la porte ouverte au premier ministre hongrois, en déclarant que sa menace était conditionnée au respect par le Fidesz "[des] valeurs fondamentales et [du] programme électoral du PPE . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois
puis à partir de 
2€50/mois
sans engagement de durée

Ludovic Lepeltier-Kutasi