Iode 131 : dangereux ou pas dangereux ?

Après la CRIIRAD qui a réclamé lundi dernier « une expertise d’urgence du niveau de contamination en iode 131 dans l’environnement du site à Budapest », c’est au tour de Greenpeace de monter au créneau contre les autorités du nucléaire en Hongrie dans l'affaire des fuites d'iode 131 . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois
puis à partir de 
2€50/mois
sans engagement de durée

Corentin Léotard
Corentin Léotard