Hongrie : le « parti qui voulait faire de la politique autrement » au bord de la crise de nerfs

Emblématique du renouvellement de la vie politique hongroise à la fin des années 2000, concurrent sérieux du Fidesz lors des élections législatives de 2010, le parti vert LMP traverse depuis de longs mois une grave crise interne.

Il est bien loin le temps où le LMP voulait montrer que "la politique peut être différente". Le petit parti écolo-conservateur est englué dans une profonde crise interne depuis sa contre-performance aux élections législatives du 8 avril dernier. "Exclusions", "suspensions" et "démissions" ponctuent sa vie interne depuis désormais plusieurs mois. Le sous-texte de ce vaudeville : l'âpre lutte que mènent les partisans de l'un des cofondateurs András Schiffer contre l'ancienne tête de liste Bernadett Szél . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois
puis à partir de 
2€50/mois
sans engagement de durée

Ludovic Lepeltier-Kutasi