Franc suisse : on dit « merci Viktor Orbán ! »

L'envolée du franc suisse pourrait avoir des conséquences catastrophiques en Pologne et en Croatie. Pas en Hongrie, où les endettés en devise sont protégés par la loi . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée