Élection présidentielle en Pologne : la farce continue

Le PiS s’obstine à vouloir faire élire Andrzej Duda grâce à un scrutin par correspondance au terme d’une non-campagne. Personne ne sait si le vote aura bien lieu mais, en attendant le dénouement de l’imbroglio juridico-politique, la « Poczta Polska » se prépare à jouer les agents électoraux.
Sur le site officiel des élections présidentielles en Pologne, un grand compteur affiche le compte à rebours avant l’ouverture des urnes, le 10 mai. Au moment d’écrire cet article, il reste 9 jours, 20 heures, 18 minutes et 57 secondes. Et à chaque seconde écoulée augmente le sentiment d’absurdité. La raison est simple : pour l’heure, personne . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Aleksandra Wlodarczyk