« Deux mois de plus et on perdait ce qu’on a passé notre vie à construire », dit Sylwia, restauratrice frondeuse à Katowice

Le mouvement des « Montagnards » des Tatras a fait tâche d’huile en Pologne, où de plus en plus de petits entrepreneurs bravent les interdits du gouvernement. Sylwia ne s’est pas faite prier pour accueillir une clientèle salvatrice pour son restaurant à Katowice . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Hélène Bienvenu