Démissionnera, démissionnera pas ?

Lundi, la chaîne de TV privée RTL Klub avait annoncé avec fracas la démission du futur premier ministre Viktor Orban, après le second tour des législatives, ce dimanche. Ce n’est pourtant pas le genre de la « maison Orban » d’abandonner un poste pour laisser sa place aux autres. Dès le lendemain, l’intéressé démentait cette information via Facebook : « Je n’abandonnerai pas la FIDESz ». Une phrase aussitôt interprétée par ceux qui connaissent bien l’animal politique comme une volonté de cumuler les mandats. Les trois successeurs potentiels désignés par RTL Klub – Mihaly Varga, Zsolt Semjen et Tibor Navracsics – devront donc encore patienter. A moins que Viktor ait joué l’intox…

Corentin Léotard