Dans les Tatras polonaises, le pastoralisme est menacé, faute de bergers

En raison des conditions de travail difficiles et des salaires trop faibles, les jeunes générations se détournent des métiers du pastoralisme. Dans le sud du pays, au pied des montagnes des Tatras, c'est tout un héritage qui est menacé de disparition, raconte Gazeta Wyborcza . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée