Chemnitz : le Spiegel accuse la presse hongroise de propager des « fake news » sur l’Allemagne

Le journaliste allemand du Spiegel, Keno Verseck, brosse un portrait au vitriol de la presse pro-gouvernementale hongroise, coupable à ses yeux de propager des fausses informations au sujet de divers faits divers survenus cette année en Allemagne, dont le meurtre d'un homme fin août à Chemnitz.
Dans un article mis en ligne hier sur le site Internet de l'hebdomadaire allemand Der Spiegel, Keno Verseck s'en prend violemment à la façon dont certains médias hongrois ont rapporté l'assassinat d'un citoyen allemand dans la ville de Chemnitz le 26 août dernier . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois
puis à partir de 
2€50/mois
sans engagement de durée

Ludovic Lepeltier-Kutasi