Ce que disent les derniers sondages avant les élections législatives en Slovaquie

Qu'il sera compliqué de mettre sur pied une coalition gouvernementale au lendemain des élections législatives du 29 février en Slovaquie ! Le SMER de Robert Fico et Peter Pellegrini devrait en sortir vainqueur, mais considérablement affaibli.

La loi slovaque impose un blackout sur les enquêtes d'intentions de vote dans les deux semaines qui précèdent le scrutin. Pour avoir une idée des rapports de forces à l'heure actuelle, penchons-nous sur la dernière enquête en date. Il a été réalisé par l'agence AKO pour le compte de la télévision privée TA3 auprès d'un échantillon de mille répondants à la fin du mois de janvier.

Premier enseignement, le parti SMER de Robert Fico, obtiendrait le pire résultat électoral depuis 2002, date à laquelle il s'était présenté pour la première fois. S’il sort en tête au 29 février, avec qui peut-il s’allier pour former un gouvernement majoritaire au Conseil national slovaque (Národná rada) ? La question reste ouverte.

Surtout, on observe depuis plusieurs semaines une véritable percée . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée