L’opposition salue « une victoire pour la Hongrie européenne »

Les partis d’opposition au Fidesz en Hongrie se félicitent de l’approbation par le Parlement européen, mercredi, du rapport Sargentini qui ouvre la voie à des sanctions contre la Hongrie, mais surtout qui inflige à leur adversaire, Viktor Orbán, sa « plus grande défaite depuis douze ans ». Le principal parti d’opposition, le Jobbik qui, délogé de l’extrême-droite par le Fidesz, cherche depuis une place plus au centre, a réagi dans un communiqué : « Viktor Orbán a perdu . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois
puis à partir de 
2€50/mois
sans engagement de durée

Ludovic Lepeltier-Kutasi