Après les propos « racistes » israéliens, la Pologne n’ira pas à Jérusalem

Le sommet du groupe de Visegrád qui devait se tenir en ce début de semaine à Jérusalem a été annulé après une nouvelle brouille entre la Pologne et Israël au sujet de l'Holocauste. Les dirigeants de Hongrie, de Tchéquie et de Slovaquie maintiennent toutefois leur voyage en Israël pour rencontrer Benyamin Nétanyahou.

Après discussions avec le Premier ministre Mateusz Morawiecki, les dirigeants des pays du groupe Visegrád ont décidé d'annuler le sommet qui devait se tenir ce lundi et mardi à Jérusalem . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée