L’enseignement prend cher

Depuis la rentrée, ce sont 6576 postes d'enseignants qui ont été supprimés en Hongrie, selon le Ministère de l'Education Nationale. Ce chiffre inclue 600 départs à la retraite, dont ceux qui ont cessé d'enseigner volontairement. Le nombre de licenciements purs et simples n'a cependant pas été transmis . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée