Vandalisme néonazi contre un célèbre lieu alternatif de Budapest

Une cinquantaine de militants néonazis s'en sont pris hier après-midi au lieu alternatif Auróra, situé dans le huitième arrondissement de Budapest. C'est la deuxième fois en moins d'un mois que l'extrême droite s'en prend à ce centre culturel associé aux combats en faveur des minorités ethniques et sexuelles.
Budapest - Un groupe de militants néonazis a vandalisé hier en début d'après-midi le centre culturel Auróra, situé dans le huitième arrondissement de Budapest. Trouvant porte close, les membres de la "Légió Hungária" ont dégradé l'entrée et brûlé le drapeau arc-en-ciel qui se trouvait sur la façade. C'est la deuxième agression en un mois que doit affronter cet établissement qui abrite un bar, de nombreuses associations, et dont le gérant Marom est une importante organisation culturelle juive de la capitale hongroise . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

 

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée

Ludovic Lepeltier-Kutasi