Ukraine : nouvelle agression proche de la frontière hongroise

La tension est palpable chez la minorité hongroise d'Ukraine, qui craint que l'éviction de Ianoukovitch soit suivie d'une recrudescence du nationalisme ukrainien, rapporte l'AFP . . .

Abonnez-vous au Courrier d'Europe centrale

1€ le premier mois puis à partir de 2€50/mois sans engagement de durée